Chanson Douce, de Leïla Slimani: la poésie et l’horreur 🇫🇷

🇫🇷
“Le bébé est mort.”
C’est cette phrase, terrible, qui ouvre le roman, Prix Goncourt 2016. Si l’on ne savait pas dans quoi l’on plongeait le nez, on est rapidement mis au parfum: la scène choc, l’horreur sanglante, est au début. Tout le reste est une chanson douce, écrite dans la pudeur de l’intimité d’une famille que l’on apprend à connaître au-delà du drame qui la définit.
Si l’on ne tombe pas sous le charme de la nounou, comme Myriam et Paul l’ont fait, c’est parce que l’on sait, et sachant, on est sensible à ses fausses notes, horriblement stridentes, horriblement annonciatrices du désastre. On ne peut s’empêcher de se demander: “l’aurais-je vu, si je n’avais pas su ?”
L’écriture de Leïla Slimani emporte son lecteur dès la première ligne, cette écriture froide, clinique, où surgissent par endroits des éclairs de poésie déchirants et dont le rythme est bercé de douceur. Le regard sans complaisance qui se pose sur les personnages les rend humains: on connaît leurs petits travers, leurs rêves cachés, leurs jalousies secrètes; on voit grandir le désarroi des parents qui, pris au piège d’une dépendance sournoise, ne se font pas à ce rôle de patrons et peinent à trouver la bonne distance, jusqu’à n’en plus laisser du tout et ouvrir grand leur vie à cette femme qui se révèle si peu; on assiste au surgissement de la folie de la nounou, bien à l’abri derrière ses allures de poupée tant séduisantes, et on n’arrive pas complètement à en vouloir à cette femme seule de sombrer dans ce délire, ce désir de “faire monde” avec cette famille qui seule donne du sens à sa vie. Chanson douce est un roman qui ouvre une fenêtre sur “ces histoires de bonnes femmes”, ces domestiques du XXI° siècle dont on ne parle jamais et qui travaillent dans le secret des appartements aisés, dont elles connaissent, en retour, tous les secrets…

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.